Actualités Cesta Punta/Grand gant

mise à jour le: 07/08

Cesta-punta

Finale du Master II Cesta-Punta Pau-Cup

Finale du Master II vendredi à Pau

Photos :

Lopez et Ithurria » Imanol Lopez et Kévin Ithurria

« Irastorza et Olharan » Eric Irastorza et Jean Olharan

 

 

 

 

 

Le programme du 12 août

Au jaï-alaï de Pau vendredi, finales du Master II

à 20 h : Espoirs Goïtia et Sorozabal contre Gonzalez et DeBételu 

à 21 h : Kévin Ithuria et Imanol Lopez contre Jean Olharan et Éric Irastorza.

Billetterie en ligne, abonnements,   www.sectionpaloise-pelote.com. Renseignements, réservations au 05 59 82 93 46.

 

 

Une finale à suspens !

Après les superbes joutes des demi-finales du Master II Cesta-Punta Pau-Cup, on attend une finale de très grande qualité vendredi à 21 h au jaï-alaï de Pau. Sur la cancha, quatre acteurs au sommet de leur art, deux équipes qui ont montré leur complémentarité pour enlever de haute lutte les sésames de la finale face à des adversaires qui les auront poussés dans leurs retranchement jusqu’au terme des manches décisives ; 5-4 pour Ithurria et Lopez, 5-3 pour Olharan et Irastorza. Qui l’emportera vendredi ? les paris sont ouverts ; le public Palois aura certainement sa préférence avec son résident Jean Olharan ; l’avant vert et blanc se situe aux avant-postes de la hiérarchie mondiale ; il manie l’estocade avec délice, il est mobile et sait se surpasser en hissant le niveau de jeu ; avec lui Eric Irastorza, premier arrière mondial lorsqu’il évoluait au jaï-alaï de Miami. Il a tout gagné. Il joue juste précis sans débordement et décoche ses coups au moment important du scénario. Il sait doser ses pelotes et se montrer patient. On l’a peu vu à Pau mais on l’apprécie à chaque fois qu’il est présent.  En face, celui qui se présente aujourd’hui comme son digne successeur, l’espagnol Imanol Lopez ; gaillard du  même gabarit, lui joue sur la puissance de frappe ; gare aux canonnades, Tambourindeguy reculait sur chaque réception en demie. Il sait aussi bien déplacer le jeu et avec la vitesse difficile de capter les pelotes. Son avant Kévin  Ithurria a une bonne lecture du jeu, il anticipe, il défend bien ; le Souletin a une pratique limpide, propre et a aussi les moyens de se surpasser. Les défis poste par poste ne manqueront pas de donner quelque indication sur le déroulement de la finale ; à l’avant entre attaques et défenses, à l’arrière entre gestion du jeu et dosage des coups. Ce sera assurément encore de la pelote de très haut-niveau. La qualification pour le SLAM des trois prochaines journées est également en jeu. Le public pourra retrouver tout le confort du Jaï-alaï climatisé.

 

 

Grand chistéra

Finale Master

Fronton place libre, Complexe de Pau jeudi

Le programme du 4 août

Au fronton place libre du Complexe de Pau jeudi,

Lever de rideau par l’École de Pelote de la Section Paloise,

Hugo Pierrou, Yan Millat et Jérôme Portet battent Thierry Laloo, Alexis Zabaleta et Aïze Ithurralde 40 à 37.

Entrée libre, bourriche club.

Pierrou, Millat et Portet vainqueurs du Master

 

Il aura fallu deux heures de partie jeudi en nocturne au Complexe de pelote pour désigner le vainqueur de la finale du Master de Pau Grand chistéra ; les Palois Pierrou et Portet épaulés par le Hossegorien Millat annoncés favoris auront eu du mal à trouver les bons réglages ; ils ne parviendront à rejoindre leurs challengers Laloo, Zabaleta et Ithurralde qu’au 13e point pour un court moment, leur relaisser la main et la reprendre ensuite à 20 pour garder la tête jusqu’à la fin sans toutefois pouvoir les décrocher. L’écart maximum au score sera atteint à 30-25 maintenu jusqu’à 38-33 mais rien ne sera joué jusqu’au terme avec un retour à 39-37 qui maintenait le suspens. On retiendra chez les vainqueurs la bonne prestation au but et les attaques en cortadas de Hugo Pierrou, les relances de Millat et la bonne tenue de Portet fortement sollicité à l’arrière. Chez les battus, Laloo alternera le bon et le moins bon, Zabaleta excellent en défense et à l’attaque, Ithurralde vaillant et habile mais qui se fera « lobber » à plusieurs reprises pour ses positions très avancées. Les Masters des autres frontons se poursuivent pour tous ces joueurs qui postulent au grand final de Paris.

 

 

Irastorza et Olharan.JPG
Pro-Tour Pau finale.jpg
DSC_9734 (2).JPG
Hugo Pierrou.JPG
Lopez et Ithurria.JPG

Photos

Pro-Tour Pau finale.jpg
Erkiaga.JPG
Entrée des joueurs.JPG
Olharan et Irastorza.JPG