No items found.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de nous aider dans nos efforts de marketing. Consulter les mentions légales pour plus d'informations.
Accueil
Actualités

"Cesta Pau Cup", livre des frères Laberdesque: c'est parti

La "Cesta Pau Cup" et le livre consacré aux frères Laberdesque ont été présentés aux élus, aux partenaires et à la presse, l'été pelote est lancé!
5.7.2024
Partager cet article

Je suis le texte qui sera copié

De g à dr: Jean Olharan, Yannick Laberdesque, Eric Saubatte, Olivier Laberdesque, Gérard Bouscarel, Gérard Pierrou, Jérôme Portet.
De g à dr: Jean Olharan, Yannick Laberdesque, Eric Saubatte, Olivier Laberdesque, Gérard Bouscarel, Gérard Pierrou, Jérôme Portet.

L’été est là nous dit enfin la météo et on a hâte de la croire, et avec lui revient le temps des grandes soirées de pelote basque, de cesta punta pour être plus précis et, en la matière peu importe le temps, puisque ce sport ô combien spectaculaire se joue à l’abri, à l’intérieur d’un jaï alaï des plus confortables. C’est ce que n’a pas manqué de souligner le président du club Gérard Pierrou, à l’adresse d’Eric Saubatte l’adjoint aux sports et ce à l’occasion de la grande rentrée du club “vert et blanc”.  

Elle s’est effectuée par le biais d’une conférence de presse grand standing puisqu'au-delà de l’adjoint aux sports représentant Monsieur François Bayrou, le maire de Pau, participaient quelques-uns des partenaires parmi les plus fidèles, et l’on sait en quelle estime les tient Gérard Pierrou eux qui sont essentiels au maintien du standing sportif de la section pelote de la Section Paloise.  Participaient bien évidemment les médias au premier rang desquels “Pyérénées Presse” et puis les membres du comité directeur du club.  

Pau sur la carte de la cesta  

Deux sujets majeurs au menu des participants, la très prochaine “Cesta Pau Cup” dont les trois coups seront frappés le 12 juillet et qui occupera le devant de la scène durant neuf vendredi, jusqu’au 6 septembre, date de la finale des finales. Et puis également la présentation de l’ouvrage consacré par Gérard  Bouscarel et Raymond Cazadebat  aux deux très grands champions du club les frères Yannick et Olivier Laberdesque.

C’est Gérard Pierrou , l’incontournable président de la section qui ouvrait les débats en précisant combien son club avait eu le nez creux en saisissant le bon waggon de la “jaï alaï league”, cette ligue fédératrice des grands évènements copiée sur le modèle de l’ATP au tennis. Aujourd’hui Gérard Pierrou et Jean Marc Olharan  ont, par leur passé de champions, d’une part, par leur implication et leur investissement dans la discipline qu’ils chérissent d’autre part réussi à mettre Pau en très bonne place sur la carte internationale... Il convient de les en remercier quand on sait qu’aujourd’hui l’année n’a plus assez de mois pour accueillir tous ceux qui, du côté pays basque espagnol, seraient candidats à se rallier à ce circuit.  

Laberdesque, deux frères dans l’histoire

C’est, qu’en deux mots, il est le gage de faire jouer les seize meilleurs mondiaux tout au long de l’été, et que les “masters” et les “slams” débouchent sur des classements qui au final éliront les meilleurs des meilleurs pour un ultime rendez-vous.

Le référent à l’international ayant succédé à Gérard Pierrou  au micro, est rentré dans le détail de la compétition et bien évidemment nous y reviendrons très largement sur ce site.

Il restait un second volet à développer pour Gérard Pierrou,  la sortie du livre consacré aux frères Laberdesque, deux champions hors normes qu’il tient en très haute estime et dont il se réjouit que la phénoménale carrière fasse l’objet d’une trace indélébile dans l’histoire de la pelote.  C’est aujourd’hui chose faite par l’intermédiaire d’un ouvrage de 166 pages co-écrit par Gérard Bouscarel et Raymond Cazadebat. Il rejoint sur les étagères le premier livre du club consacré à Jean Olharan et il témoigne qu’en Béarn la pelote est plutôt bien vivante et bien portante.  

Une si belle soirée ne pouvait se terminer autrement que par le pot de l’amitié en présence du maitre des lieux Peïo Lavigne, pot agrémenter des plateaux de l’ami Didier Junqua autre démonstration de la bonne entente régnant dans ce milieu de la pelote.  

A juste titre Eric Saubatte s’en est félicité pour clore son propos.   Gérard Pierrou et Jean Marc Olharan peuvent être confiants la “Cesta Pau Cup” comme le livre sur leurs champions d’exception sont lancés sur de bons rails...

No items found.
No items found.